•  
  •  
  • Recommander cette page à un ami par e-mail

Vous êtes ici : Accueil - Devenir donneur - Dons d'organes et de tissus

Devenir donneur : Dons d'organes et de tissus

LE DON D'ORGANES ET DE TISSUS

Faire don de ses organes ou de certains tissus après le décès est un geste de solidarité et de générosité qui peut permettre de sauver la vie d'autres personnes.

En 2016, la loi redit et renforce le principe du consentement présumé : un prélèvement d'organes peut être pratiqué sur une personne décédée dès lors qu'elle n'a pas fait connaître son opposition de son vivant ou qu'elle n'en a rien dit.

Vous pouvez vous opposer au don de 3 façons :

-    Vous inscrire sur le Registre National des Refus, disponible en ligne et consulté obligatoirement avant toute démarche de prélèvement.

-    Ecrire votre opposition sur un papier et confier ce document à un proche.

-    Faire connaître votre opposition oralement à un proche qui pourra témoigner le jour de votre décès.

LE DON D'ORGANES ET DE TISSUS A L'HOPITAL DE GAP

Le CHICAS participe à la mission de santé publique de prélèvement en vue de greffe par l'intermédiaire de la coordination hospitalière de prélèvement d'organes. Cette unité est composée d'un médecin et de deux infirmières, formés spécifiquement à l'activité.

LE ROLE DE LA COORDINATION HOSPITALIERE

Le personnel est chargé de :
Recenser les donneurs potentiels d'organes et de tissus,
Entretenir et soutenir les proches du défunt, recueillir leur témoignage quant à l'opposition éventuelle du défunt,
Organiser les prélèvements de cornées chez les donneurs décédés,
Organiser les prélèvements d'organes chez les donneurs décédés en état de mort encéphalique hospitalisés en réanimation de sa prise en charge initiale jusqu'à la restitution du corps du défunt à ses proches.
Informer, former et effectuer la promotion du don auprès des professionnels, des associations, des milieux scolaires et du grand public,
Travailler en étroite collaboration avec l'Agence de biomédecine.

Cette activité transversale a la spécificité de nécessiter une collaboration permanente avec tous les services de soins et les compétences techniques de l'établissement.

EN QUELQUES CHIFFRES

En 2015, en France, 21 468 personnes étaient en attente de greffe.
5 746 greffes ont été réalisées, à partir de 1 769 donneurs.
579 patients sont décédés, faute de greffon.

En 2016, sur le site de Gap, 5 donneurs ont été recensés.
9 organes ont été prélevés sur 3 donneurs.
132 cornées ont été prélevées.

L'AGENCE DE LA BIOMEDECINE

Agence de l'état qui gère la liste nationale des malades en attente de greffe et le RNR. Elle coordonne les prélèvements d'organes, la répartition et l'attribution des greffons. Elle garantit que les greffons prélevés sont attribués aux malades en attente de greffe dans le respect des critères médicaux et des principes de justice. Elle évalue les activités de prélèvement et greffe.

Vous pouvez obtenir plus de renseignements en contactant l'hôpital :
Equipe de coordination hospitalière des prélèvements
04 92 40 28 07  ou  06 12 90 12 67

coordination.hospitaliere@chicas-gap.fr

Agence de la biomédecine : dondorganes.fr