•  
  •  
  • Recommander cette page à un ami par e-mail

Vous êtes ici : Accueil

Actualités

Entretien avec le Dr Sorin PRECUP, chirurgien orthopédiste

Le Dr Sorin PRECUP a rejoint l’équipe des chirurgiensorthopédistes du CHICAS en Juin 2014. Entre autres activités de sa spécialité, il développe une chirurgie de la hanche et du genou dans le cadre d’hospitalisations de courte durée.

- Docteur PRECUP, pouvez vous présenter votre activité prothétique au CHICAS ?
La chirurgie prothétique de la hanche et du genou s’adresse aux personnes atteintes d’arthrose. Il y a une dizaine d’années ce type d’acte chirurgical nécessitait une hospitalisation d’environ 10 jours. Aujourd’hui, grâce à l’avancée des techniques opératoires et aux progrès faits dans la réalisation des implants, le changement prothétique d’une articulation usée peut intervenir dans le cadre de séjours très courts, voire en chirurgie ambulatoire. Les patients, qui ont généralement hâte de rentrer chez eux le plus vite possible après l’intervention apprécient forcément une durée d’hospitalisation très brève.

- Comment la pose d’une prothèse de hanche est-elle envisageable dans le cadre d’une prise en charge en chirurgie ambulatoire ?
Il s’agit d’un geste mini-invasif réalisé grâce à une chirurgie a-traumatique, qui épargne toute section musculaire et tendineuse. Au cours de cette chirurgie les muscles et les tendons sont écartés, en disséquant soigneusement la partie concernée jusqu’au niveau articulaire afin de mettre en place la prothèse. Cette technique chirurgicale présente l’avantage de nettement diminuer la douleur post-opératoire et réduire le saignement. Ainsi le retour précoce du patient à son domicile est tout à fait possible, avec l’encadrement d’infirmiers et de kinés libéraux et avec l’aide de l’entourage familial.

- Dans quels délais le patient peut-il reprendre ses activités habituelles ?
Le délai de reprise des activités professionnelles dépend bien sûr du travail exercé. Généralement un mois après l’intervention le patient marche très bien sans béquille aussi une personne ayant un emploi de bureau pourra reprendre le travail rapidement. En ce qui concerne les activités sportives et de loisirs, les sports de balle ou de contact sont déconseillés ; mais, en fonction de la condition physique du patient, la randonnée, la danse, la natation, le vélo sont recommandés.

- Quelle est la durée de vie des prothèses de hanche ou de genouactuellement implantées au CHICAS ?
Nous utilisons des prothèses de type couple céramique-céramique. Grâce à ces composants, l'usure est quasiment inexistante. Les prothèses ont une durée de vie bien plus longue.

- Vous êtes l’un des animateurs de « L’Ecole du patient, chirurgie de la hanche et du genou » récemment créée au CHICAS. De quoi s’agit-il ?
« L’Ecole » est née il y a un peu plus de six mois d’une réflexion de professionnels du CHICAS souhaitant améliorer la prise en charge des prothèses de la hanche et du genou. L’objectif est de réunir, avant l’intervention, les patients bénéficiant de ce type de prothèse. Il s’agit d’apporter à ces personnes, lors de réunionspluridisciplinaires, les précisions qu’elles attendent en complétantles informations données lors des consultations pré-opératoires.
Une trentaine de personnes participent à chaque séance mensuelleet les sujets abordés sont variés : questions médicales (gestion de la douleur post-opératoire, précisions sur l’anesthésie, rééducation… ) et logistiques (parcours patient, formalités à accomplir, vêtements à amener, téléphone, TV… ). En présence de l’équipe soignante les patients posent leurs questions, chacun pouvant avoir des préoccupations concernant finalement tout le groupe. Cet échange contribue en outre à apaiser certaines craintes en dédramatisant le ressenti pouvant être lié à l’acte chirurgical. Les patients en sont très satisfaits.
Ce type de réunion s’inscrit dans la démarche de réhabilitation améliorée après chirurgie déployée au CHICAS depuis 2017 et comprenant entre autres un axe relatif à l’information et au suivi du patient opéré.

Projet Femme enceinte environnement santé

La maternité du CHICAS a été choisie comme maternité référente pour le déploiement du projet femme enceinte environnement santé.


Le projet Femme enceinte environnement santé, soutenu par l’Agence Régionale de Santé PACA et le Réseau Méditerranée de périnatalité, a pour objectif de diminuer l'exposition des femmes enceintes et de leur foetus aux polluants environnementaux, et en priorité ceux présents dans l'air intérieur, l'alimentation et les cosmétiques.

Si la période de la grossesse est particulièrement sensible dans ce domaine, elle donne parallèlement l’occasion de sensibiliser plus facilement les personnes concernées en raison de leurs contacts et échanges réguliers avec les professionnels de santé, des questionnements vis-à-vis de l’enfant à naitre…

Trois professionnelles de la périnatalité du CHICAS ont reçu une formation spécifique aux problématiques d’exposition environnementales et sont chargées de l’information des professionnels de santé et des futures mères.

Pour tout renseignement : nathalie.larcher@chicas-gap.fr

A propos du GHT Alpes du Sud

Créé le 16 juin 2016 entre le CHICAS, le CH des Escartons de Briançon (CHEB), le CH Buech-Durance de Laragne (CHBD), le CH d’Embrun (CHE) et le CH d’Aiguilles-Queyras (CHAQ) le Groupement Hospitalier de Territoire Alpes du Sud a vu sa création entérinée par arrêté du directeur de l’ARS du 1er juillet 2016.
En tant qu’établissement support du GHT, le CHICAS doit impulser, accompagner, développer les actions de coopération en faveur de la consolidation de l’offre de soins en lien avec tous les acteurs de santé, qu’ils soient sanitaires, médico-sociaux ou professionnels de santé de ville. Afin d’atteindre ses objectifs, le GHT s’est doté d’un projet médical et d’un projet de soins partagés qui doivent permettre l’identification du parcours de soins gradués et coordonnés pour les patients du territoire. Les axes stratégiques et les orientations retenues dans ces projets résultent de la démarche collective de plus de 80 professionnels de santé du territoire. Le projet médical comporte 55 fiches-actions s’articulant selon des logiques médicales, soignantes, managériales et de ressources humaines.
Comme prévu par le code de la santé publique le CHICAS assure certaines fonctions pour le compte des établissements parties. Il s’agit des mutualisations concernant :
- Le système d’information hospitalier convergent, intégrant notamment un dossier patient unique permettant une prise en charge coordonnée des patients au sein des établissements composant le groupement et le partage des informations concernant les personnes prises en charge dans ces établissements. M. BRICOUT est le directeur du système d’information du GHT.
- L’information médicale de territoire (fonction assurée par le Dr SARLON).
- La fonction achat, assurée par M. REBOUL, directeur des achats du GHT.
- La coordination des écoles de formation paramédicale ainsi que des plans de formation continue et de développement professionnel continu des personnels, assurés par M. FOGLIETTA, directeur en charge des ressources humaines du CHICAS.
Il est précisé en outre que les fonctions pharmacie, biologie et imagerie doivent obligatoirement être organisées en commun par tous les établissements du GHT.

En ce qui concerne la mise en commun d’équipes médicales sur des projets spécifiques, on peut donner les exemples suivants d’axes de travail actuels :
 La création du Pôle inter-établissement de gastroentérologie, qui permettra d’homogénéiser les pratiques sur le territoire et de garantir une prise en charge de qualité et de proximité. Celui-ci améliorera également l’attractivité de cette filière auprès des patients, en structurant l’activité. Les Drs BERTOLINO, CHEVASSUS et SIETCHIPING NZEPA sont les porteurs du projet.
- L’harmonisation des pratiques en matière de télémédecine sur le territoire avec la mise en place de divers outils dans les structures médico-sociale afin de renforcer le lien entre les équipes de gérontologie hospitalière et les EHPAD, SSR, FAM et MAS.


Le GHT en chiffres
Un territoire de 140 000 habitants permanents
Une offre de soins de 1300 lits et places
Des personnels comptant 243 ETP médicaux et 2823 ETP non médicaux (ETP : équivalent temps plein)
Des budgets d’exploitation totalisant plus de 230 000 000 €uros.

Biographies de personnes gravement malades

La biographie hospitalière est un nouveau soin de support apporté aux personnes gravement malades. Dans ce cadre il est proposé à des patients pour lesquelles il n’y a plus d’espoir de guérison de faire le récit de leur histoire auprès d’une écrivaine, formée à la biographie hospitalière, qui vient écouter les malades et rédiger leur histoire. Ils recevront ensuite gracieusement le livre de leur vie qu’ils transmettront à leurs proches.
Ces personnes ont ainsi un objectif et s’investissent dans un projet qui a du sens en dehors de leur parcours médical. Pour le patient dont le corps est en souffrance, la biographie apporte l’espoir de ne pas tomber dans l’oubli.
Les biographies hospitalières sont réalisées à l’initiative de la Commission des usagers du CHICAS. Leur financement est fait grâce à des dons extérieurs.

Une chambre pour les familles en pédiatrie

Le service de pédiatrie est désormais doté d’une chambre permettant aux familles, n’habitant pas à proximité de Gap et ayant des difficultés pour se loger, d’être accueillies pendant l’hospitalisation d’un enfant.
L’aménagement de cette chambre a été effectué avec l’aide du Rotary club de Laragne-Montéglin, qui a financé l’acquisition de l’ensemble du mobilier. L’association de pédiatrie « On me soigne et je m’amuse » est également intervenue financièrement dans le cadre de cette réalisation, qui contribue à l’amélioration de l’accueil des usagers dans l’unité.

Horaires d'été à l'IFSI et à l'IFAS

L'institut de formation en soins infirmiers et l'institut de formation aide-soignant
seront ouverts au public de 9h00 à 12h00 :
- du 23/07 au 27/07/2018
- du 06/08 au 10/08/2018
- les 20 et 21/08/2018.
Ils seront fermés au public :
- du 30/07 au 03/08/2018
- du 13/08 au 17/08/2018.
Durant toute la période le secrétariat reste joignable par téléphone au 04 92 40 77 70.

Mouvement du personnel médical

SITE DE GAP

RECRUTEMENT-AFFECTATION
Dr Danièle RICHOU, médecin à l’unité de soins palliatifs et équipe mobile
Dr Olivier HALBEHER, urgentiste
Dr Guillaume ROUX, biologiste au laboratoire
Dr Francesco SEGALA, praticien ORL
Dr Flora GRECO, médecin en réanimation
Dr Stéphane PAVEL, praticien en chirurgie urologique
Dr Céline PASCUITO et Dr Laure GONDRAN, praticiens à la permanence d’accès aux soins de santé

FIN DE FONCTIONS
Dr Bernard CAPPIELLO, anesthésiste/algologue (départ à la retraite)
Dr Bernard VACHÉ, biologiste (départ à la retraite)
Dr Amar HIDOUD, cardiologue
Dr Frédéric LACROIX, anesthésiste

SITE DE SISTERON

FIN DE FONCTIONS
Dr Agnès GUILLOU-FERAUGE, praticien en SSR
Dr Ferhat GUEMDANI, médecine polyvalente